Pic 01
Pic 02
Pic 05
Pic 03
Pic 04
Bienvenue sur le site du Parti Nationaliste Suisse


Publications de la page facebook du Parti Nationaliste Suisse

Programme politique de campagne Elections fédérales 2015

  1. Le programme de base du PNS pour 2015 ne variera pas de celui de 2011. Non seulement celui-ci était visionnaire, mais la situation s’est encore empirée, ne faisant que confirmer que ce que nous demandons est plus que jamais nécessaire. De plus, la religion est venue s’immiscer de manière agressive dans notre paysage politique, social, culturel et sécuritaire.

  2. Le PNS maintient sa proposition de stopper à l’entrée de notre pays toute immigration d’où qu’elle vienne, et ce sans distinction de races et de religions. La densité dans notre pays a pris une forme largement exagérée : 520 personnes au km2 – la plus haute d’Europe (celle de la France est de 97). Rappelons qu’en 1900, notre pays comptait 3 millions d’habitants sur la même superficie et qu’aujourd’hui, c’est une population de près de 9 millions qui l’occupe sur 38% de terres habitables ! Nos ressources naturelles sont mises à mal. N’étant pas extensible, notre approvisionnement en apport énergétique ne pourra, au vu de la démographie exponentielle due à l’immigration, se faire sans énergie polluante. Un développement en accord avec notre environnement naturel est dès lors inconcevable. Sans oublier que notre peuple sera privé de sa liberté fondamentale, celle de son espace et de sa nature. La violence potentielle ou avérée de cette immigration doit être prise en compte ! Tous les feux en rapport avec ce sujet ont passé au rouge depuis longtemps, nos prisons débordent et notre peuple se sent agressé et complètement désécurisé !

  3. La Suisse n’est pas une terre d’asile. Germano-celtique à son origine, son homogénéité de pensée a permis sa fondation, mais aussi de traverser guerres et crises avec sagesse et combativité. Et surtout, sa créativité a permis de tirer son épingle du jeu économique, sans industries lourdes. La Suisse n’est pas non plus une agence internationale de travail pour pays en faillite. 99% des migrants sont des immigrés économiques sous couvert d’humanitaire et doivent être refoulés, au risque de déstabiliser notre pays et de dégrader la paix civile. Par cet afflux extraordinaire d’immigration, les naturalisations doivent être stoppées et, comme pour l’immigration et l’asile, un moratoire d’au moins dix ans doit être imposé, sous peine de voir une majorité d’étrangers d’origine prendre les commandes politiques de notre pays et détruire ainsi notre patrimoine culturel, social et chrétien, voire même empêcher notre développement naturel. Le Suisse ne sera pas un étranger chez lui ! Il est évident que toute secte ou religion, agressive et belliqueuse envers nos valeurs et traditions, ne doit plus avoir la possibilité de pénétrer sur notre territoire, et le principe de précaution doit être activé. Évidemment, l’engagement dans notre armée ou dans la police, l’entraînement militaire ou paramilitaire doit leur être proscrit car il pourrait se retourner contre nous. Il en va de même pour l’accès à des données informatiques privées, ou toute autre information sensible pouvant être utilisée facilement à nos dépens. Dès sa création, le PNS a tiré la sonnette d’alarme sur cette situation et son aspect politico-religieux.

  4. Le PNS demande le retour aux postes de douane, sous la direction de l’armée, au vu de la gravité de la situation sur l’immigration, et sans contrôle minimum. Les Accords de Schengen-Dublin sont inapplicables, puisque les migrants, dans la totale illégalité selon ces accords, pénètrent sur notre territoire et viennent s’enregistrer dans des centres... qui les enregistrent légalement ! Nous demandons aussi un retour des visas pour tout citoyen extérieur à nos pays limitrophes. Autre sujet touchant à l’immigration, les frontaliers sont aujourd’hui près des 300’000, dont la moitié viennent de France – plus de 100’000 rien que pour la Suisse Romande ! Ce qui devait être un appoint économique est devenu un sport national pour le patronat, une concurrence déloyale et une pression sur les salaires insupportable pour l’employé Suisse. Cette situation doit cesser par une limitation immédiate et une priorité totale à l’emploi pour les Suisses. Notre Constitution Suisse et nos lois doivent être supérieures au Droit international et au Droit européen, par une abolition de l’art. 5 al. 4 de notre Constitution Suisse. Sans une Constitution Suisse libérée de toute entrave juridique internationale, point de liberté et de maîtrise sur notre futur.

  5. Concernant la norme pénale Via Sicura, le PNS la déclare illégale, puisque sans fondement et criminalisant injustement le peuple Suisse. Depuis les années 1970-80, le nombre de morts sur les routes a constamment diminué. Les équipements de sécurité passifs et actifs des voitures a permis cette baisse drastique, et ce malgré un décuplement du parc motorisé. Les toutes premières limitations de vitesse en Suisse imposées en 1973 étaient dues au conflit israelo-arabe car il touchait notre approvisionnement en carburant. La deuxième limitation de vitesse était justifiée par la mort des forêts, escroquerie idéologique et qui n’a jamais existé que dans l’esprit malade de certains intégristes Verts. On le constate, les limitations de vitesse en Suisse n’ont jamais été le fruit d’une épidémie d’accidents et de morts, mais découlent plutôt d’une volonté d’imposer un État policier totalitaire sous couvert d’humanisme routier, et surtout de remplir des caisses vidées par une pathologie juridique ! Sur quels éléments objectifs le Parlement de Berne a-t-il pu voter cette loi inique et antipatriotique ? Il faut souligner qu’aucun parti politique ne s’est réellement opposé à cette opération de tyrannie caractérisée contre notre peuple. Seul le PNS a pris fait et cause, et ce depuis le début, contre cette idéologie à caractère totalitaire stalinien.

  6. En 2011 déjà, le PNS avait demandé un contrôle sur les prix, et depuis la parité entre l’Euro et le Franc Suisse, cette situation démontre de quelle façon le peuple est soumis à des prix largement surfaits. Les salaires hauts en Suisse n’expliquent pas tout, notre pouvoir d’achat étant grevé par des loyers abusifs dans les villes ou alentours – la surpopulation n’arrangeant rien – et des taxes et des impôts surfaits. Les importateurs n’ont pas vraiment baissé leurs prix malgré la parité, et nous attendons encore un véritable contrôle officiel sur ce sujet vital pour les ménages à faible revenus.
Affiche de campagne pour les éléctions fédérales de 2015

Affiche de campagne
Election fédérales 2015


Ancien programme politique de campagne pour les élections fédérales de 2011

  1. Pour faire face à la surpopulation, génératrice de l’insécurité qui règne dans nos rues et sur nos routes, d’une pollution démesurée, du bétonnage et du gaspillage de nos ressources naturelles et énergétiques, le PNS préconise 0% d’immigration, assorti d’un moratoire de dix ans renouvelable.

  2. La Suisse n’est pas une terre d’asile ni une agence internationale de travail temporaire pour les requérants d’asile économiques, donc 0% d’admission. Les religions étrangères et minoritaires doivent s’adapter à nos traditions, nos fêtes et à nos coutumes ancestrales.

  3. Pour le pouvoir politique total des citoyens suisses, sans possibilités pour les étrangers de nous diriger ou d’avoir accès au gouvernement: 0% de naturalisations, assorti d’un moratoire de dix ans renouvelable. Le Suisse d’origine ne sera pas un étranger chez lui.

  4. Notre Constitution et nos lois redeviennent définitivement supérieures au droit international et au droit européen. Donc abolition de l’article 5 alinéa 4 de la Constitution fédérale de 1999.

  5. Pour une armée forte de milice redéployée dans son rôle fondamental: c'est-à-dire la défense de notre territoire par la surveillance continue de nos frontières en vue d’empêcher une immigration à grande échelle, organisée, criminelle et clandestine. Aucun engagement de notre armée à l’étranger.

  6. Rétablissement du rôle de la police dans son travail de protection du citoyen et non dans celui de racketeurs de l’Etat contre les usagers de la route. Pour pallier au manque de policiers cantonaux dans nos villes et nos campagnes: engagement, par contrat limité dans le temps, de militaires volontaires venant de terminer leur école de recrues, qui seraient mis au bénéfice d’une formation accélérée d’aide de police.

  7. Retour aux limitations de vitesse 100 et 130 km/h d’avant la pseudo-mort des forêts, véritable escroquerie intellectuelle. Démantèlement des ignobles radars fixes sur autoroutes et fin des limitations de vitesse multiples et irréalistes (tunnel, pont, etc.).

  8. Pour une agriculture locale et traditionnelle, seule garante de notre santé et de notre indépendance alimentaire. Accès individuel pour les Suisses à la terre cultivable.

  9. Instauration d’un réel contrôle des prix à la consommation doublé de mesures contraignantes pour empêcher le vol de nos concitoyens, victimes d’un véritable pillage économique par des importateurs et grands distributeurs suisses sans scrupules. Ces derniers ont amassé des milliards en quelques décennies, au détriment des consommateurs suisses- riches ou pauvres- ceci avec la complicité de nos élus toutes tendances confondues, TVA comprise.

Philippe G. Brennenstuhl, Président Parti Nationaliste Suisse - PNS

Philippe G. Brennenstuhl
Président PNS Vaud et Romandie
Ste-Croix
Le 15 août 2015

ancienne affiche de campagne pour les éléctions fédérales de 2011

La Suisse en chiffres: Densité et réalité d'une catastrophe.

  • Population de la Suisse en 1900: 3 millions
  • Population de la Suisse en août 2011: 8 millions d’habitants
  • Surface totale de la Suisse: 41’284 km2 = 194 habitants km2
  • Surface habitable de la Suisse: 15’688 km2 = 38% = densité 510 habitants km2
  • Exemple, arrivée immigrés en 2008 = 159’000, déductions (décès, retour, naturalisations + naissances) 73’500 immigrés net.
  • Genève canton = 282 km2 = 470’000 habitants = densité 1’666 habitants km2
  • Suisse = 22% d’étrangers, Canton de Vaud = 30% d’étrangers + 10% de naturalisés = 40% de personnes d’origines étrangères. Dans dix ans surviendra la parité!!
  • Naturalisations: France 2009 = 136’000 Suisse 2009 = 44’500 en sachant que la France est en habitants 8 x plus élevée = 356’000 en proportion. Surface de la France 13.5 x en km2 plus grande. Densité en France: 97 habitants km2
  • Norvège: 4'920'000 habitants. 9.5 x la surface de la Suisse. Si la même densité que le canton de Genève: 555 millions d’habitants
  • Norvège = Si même densité que la Suisse habitable (38% de la surface) = 170 millions cet à dire 2 x la population d’Allemagne!
  • Norvège: densité actuelle: 15 habitants km2
  • Canada: densité: 3,4 habitants km2. Si comparé au canton de Genève (densité) = 18 milliards d’habitants! Pratiquement 2x la population de la terre!!
  • Suisse, réfugiés de guerre Yougoslaves = entre 1995 et 2000 = 350’000 ex- Yougoslaves, dont 220’000 musulmans env.
  • Entre 15’000 et 20’000 sont ou ont été chaque année naturalisés au lieu de retourner dans leur pays comme prévu et comme promis par nos responsables politiques. Ou comment doper la croissance artificiellement au détriment de la qualité de vie et de la sécurité du peuple suisse.
  • Immigration portugaise = 10’687 en 1980. Au 30 avril 2011= 216’809 = 6’650 de plus chaque année (augmentation moyenne chaque année).
  • Décès de personnes en Suisse toutes tendances confondues en 2008: 61’233. Décès dus au cancer: 16’000. Cardio-vasculaire : 22'300. Total: 38'300 décès pour ces deux cas.
  • Décès sur la route: 2010 = 340. Par millions d’habitants: Suisse = 55 : Allemagne = 65. A noter qu’en Allemagne les limitations de vitesses sont plus élevées: 100 km/h routes, 130 km/h autoroutes et aussi par endroits la vitesse est illimitée!!
  • A noter que le parc automobile est le même pour les deux pays. Visiblement, en Suisse nous n’avons pas les mêmes «experts- spécialistes de la route» qu’en Allemagne, mais surtout des voleurs étatiques.
  • 2011 sur nos routes, six premiers mois: 160 morts, 12 % décès sur autoroute = 19 décès. Par nationalités? il faudra attendre 2012 pour le savoir…! Distraction et inattention sont responsables des accidents, devant la vitesse et l’abus d’alcool.
  • Conclusions: il est formellement interdit par notre système de mourir sur la route, mais plutôt encouragé par notre mode de vie par le cancer…et en plus ça rapporte.

Contact

Soutenez vous aussi le PNS ! CCP 12-880050-8


Vous pouvez nous joindre sur la page facebook du PNS.

Ou par e-mail à info@partinationalistesuisse.ch .

Ou à l'adresse postale suivante :
Parti Nationaliste Suisse
Vaud et Romandie
Case postale 25
1450 Sainte-Croix

Formulaire d'inscription pour devenir membre du PNS : Télécharger!

Vous pouvez aussi nous laisser un message à l'aide du formulaire ci-dessous :









Nous rejoindre

Communiqués

Multimédia

Radio Ouest : Interview de Philippe Brennenstuhl

RTS: Face aux (petits) Partis du 18.09.2015 - Interview de Philippe Brennenstuhl

RTS : Face aux petits partis du 14.09.2015 - Interview de Philippe Brennenstuhl

Latele.ch : Emission du 8 sept. 2015 - Interventions de Philippe Brennenstuhl

Radio Chablais : Le club de l'info du 08.09.2015 - Interview de David Rouiller.

Discours de Philippe G. Brennenstuhl, président PNS Vaud et Romandie, sur la plaine du Grütli en 2014

Discours en homage à Michael, par Philippe G. Brennenstuhl, le 1er juin 2013 à Yverdon.

Discours de présentation du Parti Nationaliste Suisse pour les élections fédérale d'octobre 2011.

Émission Forum sur RSR du 2 août 2005 avec Urs von Däniken, Kurt Wasserfallen et Philippe Brennenstuhl.

Interview de ‎Philippe G. Brennenstuhl, président PNS Vaud et Romandie, sur la plaine du Grütli en 2007.

Archives

Publications

Titre Langue
1. August 2006 auf dem Rütli - Der Verrat
1er août 2006 sur le Grütli - La trahison
Deutsch/Français
Verrat an der Schweiz - Juristischer Totalitarismus - 2005 Deutsch
La Suisse trahie par le Totalitarisme Juridique - 2005 Français
Verrat an der Schweiz - Unsere Bundesverfassung manipuliert - 2004
La Suisse trahie - Notre Constitution fédérale manipulée - 2004
Deutsch/Français

Discours

Titre Langue
Rede vom 1. August 2009 auf dem Rütli Deutsch
Discours du 1er août 2009 au Grütli Français
Rede vom 1. August 2008 auf dem Rütli
Discours du 1er août 2008 au Grütli
Deutsch/Français
Rede vom 1. August 2007 auf dem Rütli Deutsch
Discours du 1er août 2007 au Grütli Français
Rede Jena September 2007 Deutsch
Discours Jena septembre 2007 Français

Courrier

Titre Langue
Dr. Annemarie Huber-Hotz: Antwort von die Schweizerische Gemeinnützige Gesellschaft. Deutsch
Bundesfeier vom 1. August 2011 auf dem Rütli - Brief an die Schweizerische
Gemeinnützige Gesellschaft.
Deutsch
Dr. Annemarie Huber-Hotz: réponse de la Société suisse d'utilité publique Français
Fête nationale du 1er août 2011 sur le Rütli - Lettre à la Société suisse d'utilité publique Français
Im Brennpunkt : Terrorismus-Akt auf dem Rütli am 1. August 2007 Deutsch
Dossier brûlant: Acte de terrorisme sur le Rütli le 1er août 2007 Français
Rechtsextremismus im Collège de Saussure - offener Brief - 8.03.2004 Deutsch
L’Extrême droite au Collège de Saussure - Lettre ouverte - 8.03.2004 Français
Le Matin, 22.07.1989, «Der Selbstmord des Winkelried» Deutsch
Le Matin, 22.07.1989, «Le suicide de Winkelried» Français