La Suisse en chiffres: densité et réalité d'une catastrophe (2011)

  • Population de la Suisse en 1900: 3 millions
  • Population de la Suisse en août 2011: 8 millions d'habitants
  • Surface totale de la Suisse: 41'284 km² = 194 habitants km²
  • Surface habitable de la Suisse: 15'688 km² = 38% = densité 510 habitants km²
  • Exemple, arrivée immigrés en 2008 = 159'000, déductions (décès, retour, naturalisations + naissances) 73'500 immigrés net.>
  • Genève canton = 282 km² = 470'000 habitants = densité 1'666 habitants km²
  • Suisse = 22% d'étrangers, Canton de Vaud = 30% d'étrangers + 10% de naturalisés = 40% de personnes d'origines étrangères. Dans dix ans surviendra la parité!!
  • Naturalisations: France 2009 = 136'000 Suisse 2009 = 44'500 en sachant que la France est en habitants 8 x plus élevée = 356'000 en proportion. Surface de la France 13.5 x en km² plus grande. Densité en France: 97 habitants km²
  • Norvège: 4'920'000 habitants. 9.5 x la surface de la Suisse. Si la même densité que le canton de Genève: 555 millions d'habitants
  • Norvège: Si même densité que la Suisse habitable (38% de la surface) = 170 millions cet à dire 2 x la population d'Allemagne!
  • Norvège: densité actuelle: 15 habitants km²
  • Canada: densité: 3,4 habitants km². Si comparé au canton de Genève (densité) = 18 milliards d'habitants! Pratiquement 2x la population de la terre!
  • Suisse: réfugiés de guerre Yougoslaves (entre 1995 et 2000) 350'000 ex-yougoslaves, dont 220'000 musulmans env.
  • Entre 15'000 et 20'000 sont ou ont été chaque année naturalisés au lieu de retourner dans leur pays comme prévu et comme promis par nos responsables politiques. Ou comment doper la croissance artificiellement au détriment de la qualité de vie et de la sécurité du peuple suisse.
  • Immigration portugaise: 10'687 en 1980. Au 30 avril 2011: 216'809 donc 6'650 de plus chaque année (augmentation moyenne chaque année).
  • Décès de personnes en Suisse toutes tendances confondues en 2008: 61'233. Décès dus au cancer: 16'000. Cardio-vasculaire: 22'300. Total: 38'300 décès pour ces deux cas.
  • Décès sur la route en 2010: 340. Par millions d'habitants: Suisse = 55; Allemagne = 65. À noter qu'en Allemagne les limitations de vitesses sont plus élevées: 100 km/h routes, 130 km/h autoroutes et aussi par endroits la vitesse est illimitée!
  • À noter aussi que le parc automobile est le même pour les deux pays. Visiblement, en Suisse nous n'avons pas les mêmes "experts- spécialistes de la route" qu'en Allemagne, mais surtout des voleurs étatiques.
  • 2011 sur nos routes, six premiers mois: 160 morts, dont 12% décès sur autoroute = 19 décès. Par nationalités? il faudra attendre 2012 pour le savoir! Distraction et inattention sont responsables des accidents, devant la vitesse et l'abus d'alcool.
  • Conclusions: il est formellement interdit par notre système de mourir sur la route, mais plutôt encouragé par notre mode de vie de mourir par le cancer... et en plus ça rapporte.
  • Et depuis 2011 tout s'est aggravé!...